Écrire Iran. Khosro et Masoud Kordpour,deux frères journalistes, ont été condamnés

Action complémentaire sur l’AU 296/13, MDE 13/056/2013, 13 décembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 JANVIER 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les frères Khosro et Masoud Kordpour, tous deux journalistes appartenant à la minorité kurde d’Iran, ont été condamnés le 10 novembre respectivement à six ans et trois ans et demi de prison. Le 10 décembre, Masoud Kordpour a écrit une lettre ouverte aux autorités iraniennes pour demander sa libération et celle de son frère. Le 10 novembre, le tribunal révolutionnaire de Mahabad, dans la province du Kurdistan, dans le nord-ouest de l’Iran, a déclaré Khosro et Masoud Kordpour coupables d’infractions formulées en termes vagues, à savoir de « rassemblement et collusion en vue de porter atteinte à la sécurité nationale » et « diffusion de propagande contre le régime », et les a condamnés respectivement à six ans et trois ans et demi de prison. Le tribunal a également précisé que Khosro Kordpour devait purger cinq ans sur les six à Tabriz, dans le nord-ouest de l’Iran, à environ 550 kilomètres de chez lui, dans la province du Kurdistan, et qu’il devait, au terme de sa peine, être envoyé à Kerman, dans le sud de l’Iran, à plus de 1 100 kilomètres de chez lui, pour deux années d’exil intérieur. Les procès devant les tribunaux révolutionnaires ne respectent pas les normes internationales d’équité. D’après ce que sait Amnesty International, les preuves présentées contre les deux hommes s’appuient (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir