Écrire Ukraine. Des manifestants placés en détention ont été libérés sous caution

Action complémentaire sur l’AU 325/13, EUR 50/019/2013, 13 décembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 JANVIER 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Six des neufs manifestants injustement arrêtés en Ukraine ont été libérés sous caution ou assignés à domicile. Deux autres ont avoué avoir participé à des troubles à l’ordre public de grande ampleur, ils ont été condamnés à une amende et libérés. Le dernier manifestant est toujours en détention. Le 11 décembre, la cour d’appel de Kiev a ordonné la libération sous caution de Guennadi Tchérevko et Sergui Noujnenko, et la libération avec assignation à domicile, de 20 heures à 7 heures du matin, de Mikola Lazarevski. Oleksandr Ostachtchenko a été libéré sous caution le 12 décembre et, le 13, la cour d’appel a également libéré Valéri Garagoutz, sous caution, et Igor Previr, qu’elle a assigné à domicile de 20 heures à 7 heures. Iouri Bolotov et Vladislav Zagorovko ont reconnu avoir organisé des troubles à l’ordre public et ont été condamnés à une amende de 850 hryvnias (environ 75 euros) avant d’être libérés. Iaroslav Pritoulenko est toujours en détention. Si ces libérations et le fait que ces hommes puissent bénéficier sans entrave de soins médicaux sont une bonne nouvelle, les plaintes concernant les mauvais traitements que leur a fait subir la police antiémeutes doivent néanmoins immédiatement faire l’objet d’une enquête indépendante et efficace. Amnesty International renouvelle son appel en faveur de la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.