Écrire Bulgarie. Des refugies et des migrants en danger

AU 337/13, EUR 15/003/2013, 16 décembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 JANVIER 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les autorités bulgares ne répondent pas de manière satisfaisante aux besoins du nombre croissant de réfugiés et de migrants qui traversent la frontière entre la Turquie et la Bulgarie, notamment pour fuir le conflit armé en Syrie. Les demandeurs d’asile en Bulgarie s’exposent à des conditions de vie déplorables dans des bâtiments surpeuplés ne disposant pas d’installations sanitaires adéquates. Ils souffrent également d’un manque de nourriture et d’un accès limité aux soins médicaux. Bien que la Commission européenne ait alloué 5,6 millions d’euros à la Bulgarie en novembre dernier pour l’aider à « gérer l’afflux croissant de demandeurs d’asile et améliorer la situation des réfugiés sur le terrain », ces personnes demeurent dans une situation précaire. Les autorités bulgares ont commencé à aménager les locaux d’accueil mais elles doivent faire davantage pour garantir des conditions de vie adaptées. Notamment, elles n’ont pas pris de mesures suffisantes pour faire face au grand nombre de réfugiés et de migrants qui arrivent dans le pays après avoir traversé la frontière avec la Turquie. En juillet 2013, le nombre d’immigrants en Bulgarie (dont beaucoup fuient le conflit armé en Syrie) a nettement augmenté, atteignant finalement 10 200 en novembre. Des centaines de personnes nécessitant une protection sont actuellement installées (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir