Écrire Pakistan. Masud Ahmad, un homme âgé, détenu pour avoir lu le coran

AU 345/13, ASA 33/019/2013, 20 décembre 2013 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 31 JANVIER 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un Britannique appartenant à la communauté ahmadiyya est détenu au Pakistan pour avoir récité un passage du Coran, ce qui est interdit aux ahmadis en vertu des lois relatives au blasphème. Le 25 novembre 2013, Masud Ahmad, homéopathe âgé de 72 ans, a été arrêté dans sa pharmacie à Lahore après que deux hommes l’ont filmé en secret alors qu’il lisait à voix haute un passage du Coran. La loi interdit aux ahmadis de se proclamer musulmans et de professer et pratiquer leur foi en tant que musulmans. Masud Ahmad semble avoir été pris pour cible de façon malveillante car il appartient à la communauté ahmadiyya. Les deux hommes qui l’ont filmé auraient prétendu être des patients lorsqu’ils sont entrés dans sa pharmacie et lui ont posé des questions au sujet de la foi ahmadie et de l’islam. Masud Ahmad leur a répondu en se référant au Coran et a lu un verset traduit en ourdou. Ceux-ci ont ensuite donné la vidéo à la police locale, qui a arrêté Masud Ahmad pour « s’être fait passer pour un musulman », aux termes de l’article 298C des lois relatives au blasphème. Cet homme est actuellement incarcéré à la prison de district de Lahore. Masud Ahmad a ouvert sa boutique lorsqu’il est retourné au Pakistan en 1982. Âgé, il a subi plusieurs graves opérations en 2010 pour se faire retirer une tumeur. Ses proches craignent que son état de santé (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.