Écrire Emirats Arabes Unis. Cinq hommes risquent d’être exécutés sous peu

AU 2/14, MDE 25/001/2014, 3 janvier 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 FÉVRIER 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Cinq travailleurs migrants qui sont sous le coup d’une condamnation à mort dans les Émirats arabes unis risquent d’être passés par les armes le 12 janvier. Au moins un de ces hommes n’a pas été jugé équitablement. En décembre 2013, la direction de la prison centrale de Sharjah (dans l’émirat septentrional du même nom) a informé Abdullah Ahmad Muhammad, Ateek Ashraf, Kamrul Islam, Muhammad Naif Ali et Ravindra Krishna Pillai, détenus sous le coup d’une condamnation à mort, que leur exécution était prévue pour le 12 janvier 2014. Ces hommes, qui avaient été déclarés coupables de meurtre à l’issue de trois procès distincts, ont appris le 30 novembre qu’ils disposaient d’un court délai pour solliciter une grâce avant d’être passés par les armes. Abdullah Ahmad Muhammad, ressortissant égyptien, présenterait une déficience mentale. Déclaré coupable de meurtre, il a comparu devant la Cour suprême, à Abou Dhabi, lors d’une audience d’appel qui s’est déroulée à l’automne 2013 mais n’a pas eu connaissance du jugement final à ce moment-là. Il attendait d’être convoqué pour une deuxième audience au cours de laquelle on lui aurait fait part de la décision lorsque la direction de la prison lui a annoncé sa date d’exécution. Ravindra Krishna Pillai, ressortissant sri-lankais âgé de 19 ans au moment des faits, travaillait comme employé de maison (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.