Écrire Bahrein. Ahmad Fardan, un photojournaliste, arrêté et torturé

AU 3/14, MDE 11/002/2014, 7 janvier 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 FÉVRIER 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ahmad Fardan, photojournaliste bahreïnite, a été arrêté le 26 décembre 2013 à son domicile. Le 1er janvier, il a été déféré au parquet, qui a ordonné son placement en détention pendant 45 jours pour « intention de participer à des rassemblements ». Cet homme a été torturé durant son interrogatoire. Ahmad Fardan, photographe pour les agences Nur Photo, Demotix et Sipa, a été arrêté le 26 décembre à 2 h 30 du matin lors d’une descente effectuée à son domicile dans le village d’Abu Saibah, à l’ouest de Manama, la capitale. Les agents qui ont procédé à son arrestation étaient en civil et n’ont pas produit de mandat ; ils ont saisi son ordinateur et ses appareils photographiques. Ahmad Fardan a été détenu au secret à la Direction des enquêtes criminelles, à Manama. Lors de son interrogatoire, il a été battu jusqu’à perdre connaissance. Il a été emmené au complexe médical de Salmaniya, où des radiographies ont révélé qu’il avait deux côtes cassées. Le lendemain, il a été transféré à l’infirmerie de la prison d’Al Qala, où il a séjourné jusqu’au 31 décembre. Pendant cette période, il a été autorisé à téléphoner à sa famille deux fois pour la rassurer ; les appels ont duré 10 secondes chacun. Le 1er janvier, Ahmad Fardan a comparu sans son avocat devant le parquet, qui a ordonné son placement en détention pendant 45 jours aux fins de l’enquête pour « (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition