Écrire Chine. Karma Tsewang et 16 autres moines tibétains en détention

AU 04/14, ASA 17/001/2014, 8 janvier 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 FÉVRIER 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Karma Tsewang, éminent moine tibétain, a été arrêté le 6 décembre dernier à Chengdu, dans le sud-ouest de la Chine, au motif qu’il était soupçonné de « mettre la sécurité nationale en danger ». Seize de ses partisans ont également été interpellés après avoir réclamé sa libération. Ces individus ne sont pas autorisés à consulter des avocats et risquent de subir des actes de torture. Karma Tsewang est le chef religieux (Khenpo) très populaire du monastère Gongya situé dans le canton de Nangqian (Nangchen), qui dépend de la préfecture autonome tibétaine de Yushu, dans la province du Qinghai. Alors qu’il était en voyage pour affaires, il a été interpellé le 6 décembre 2013 à Chengdu, dans la province du Sichuan, par des agents de la sécurité publique travaillant pour la préfecture de Changdu (Chamdo), dans la région autonome du Tibet. Son avocat, Tang Tianhao, affirme qu’il est détenu car il est soupçonné de « mettre la sécurité nationale en danger », mais les autorités n’ont pas fourni d’informations plus précises. Karma Tsewang est actuellement incarcéré dans un lieu inconnu à Changdu. Après son arrestation, 4 000 personnes, dont plusieurs moines tibétains, ont signé une pétition réclamant sa libération. Le 10 décembre dernier, plus de 600 personnes, dont des moines du monastère de Gongya, ont manifesté pendant deux heures à Nangqian, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.