Écrire Indonésie. Les prisonniers d’opinion Johan Teterissa et Johni Sinay, risquent la torture

Action complémentaire sur l’AU 237/12, ASA 21/002/2014, 9 janvier 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 FÉVRIER 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux prisonniers d’opinion moluquois, Johan Teterissa et Johni Sinay, ont été maltraités par des membres des forces de sécurité à la prison de Batu, dans la province de Java-Centre. Ils risquent de subir d’autres mauvais traitements. Le 31 décembre 2013, des agents de la brigade de police mobile (Brimob) et du commandement militaire de district 0703 ont fouillé de fond en comble les cellules de la prison de Batu, sur l’île de Nusa Kambangan (province de Java-Centre), où est détenu Johan Teterissa. Ces membres des forces de sécurité auraient été appelés par l’administration pénitentiaire pour procéder à des fouilles en vue de confisquer des objets interdits à des prisonniers, en représailles à des altercations survenues la veille entre certains prisonniers et les autorités. Johan Teterissa, Johni Sinay (autre prisonnier d’opinion moluquois) et d’autres détenus ont été déshabillés pour ne garder que leurs sous-vêtements. Les vêtements, les chaussures, le matelas et d’autres affaires de Johan Teterissa lui ont été confisqués. Ce dernier, Johni Sinay et d’autres prisonniers sont désormais contraints de dormir à moitié nus sur un sol en ciment, ce qui constitue un traitement cruel, inhumain et dégradant, depuis plus d’une semaine. Ces conditions pourraient en outre mettre leur santé en danger. Les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse