Écrire Honduras. Des travailleuses du sexe attaquées et tuées.

AU 7/14, AMR 37/001/2014, 10 janvier 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 FÉVRIER 2014 Une travailleuse du sexe transgenre a été retrouvée morte à San Pedro Sula, dans le nord du Honduras, le 7 janvier. Neuf homicides de travailleuses du sexe ont eu lieu dans cette ville depuis début décembre. Il faut que les autorités mènent de toute urgence une enquête exhaustive sur ces attaques. Le 7 janvier au soir, Marco Noé López Castillo, une travailleuse du sexe transgenre, a été abordée par un véhicule gris dans une rue du quartier de Barandillas à San Pedro Sula, où elle travaillait habituellement. Selon les informations parues dans les médias, un groupe d’hommes tenant des armes et portant des gilets pare-balles et des passe-montagnes l’a fait monter de force dans le véhicule. Vers 5 heures du matin, son corps a été retrouvé dans un sac plastique sur une route d’El Playon, un autre quartier de San Pedro Sula. Elle avait été étranglée et ses bras et ses jambes étaient liés derrière son dos. Dans le cadre de l’enquête en cours, la police a indiqué que plusieurs voitures avaient roulé sur le corps. Depuis début décembre, les violences visant les travailleuses du sexe sont en augmentation à San Pedro Sula. Le 30 décembre, cinq d’entre elles ont été attaquées devant un bar du centre-ville où elles travaillaient. Un monospace transportant au moins quatre passagers les a approchées et quelqu’un a ouvert le feu dans leur direction. Irina Marisela García Maradiaga (23 ans), Irma Melisa Benítez Lewis (21 ans) et Sandra (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.