Écrire Emirats Arabes Unis. Aisha Ibrahim al Zaabi, la femme du militant Mohamed Saqer al Zaabi, disparait après son arrestation.

AU 08/14, MDE 25/003/2014, 10 janvier 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 FÉVRIER 2014 L’épouse du militant Mohamed Saqer al Zaabi, un des hommes jugés de façon inéquitable lors du procès collectif des « 94 Émiriens », a été arrêtée à un poste de contrôle près de la frontière entre les Émirats et Oman dans la matinée du 10 janvier dernier. On ignore où elle se trouve. Cette femme pourrait subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Aisha Ibrahim al Zaabi, 38 ans, a été interpellée à un poste de contrôle près de la frontière entre les Émirats et Oman alors qu’elle tentait d’aller à Oman avec son père et son petit garçon, d’où ils pensaient partir pour aller au Royaume-Uni pour rendre visite à son époux Mohamed Saqer al Zaabi. Aisha Ibrahim al Zaabi a réussi à envoyer un message sur le téléphone de son mari pour lui expliquer qu’ils avaient été arrêtés, avant que son propre téléphone et celui de son père soient confisqués. Cette femme a ensuite été emmenée par des agents de la sûreté de l’État, laissant ainsi son père et son fils de moins de deux ans. C’est la première fois que les Émirats empêchent la famille d’un prisonnier de quitter le pays et interpellent une personne essayant de partir. Mohamed Saqer al Zaabi, ancien procureur général des Émirats, a été condamné par contumace le 2 juillet 2013 pour des infractions relatives à la sécurité nationale par la Cour suprême fédérale à Abou Dhabi, à l’issue du procès complètement inique de 94 personnes, dont des avocats, des juges, des professeurs d’université et des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.