Écrire Gambie. Deux journalistes Gambiens, Musa Sheriff et Sainey M.K. Marenah, libérés sous caution

Action complémentaire sur l’AU 10/14, AFR 27/002/2014, 17 janvier 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 Fevrier 2014 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Musa Sheriff et Sainey M.K. Marenah ont été libérés sous caution le 16 janvier. S’ils avaient été déclarés coupables, ils encouraient jusqu’à deux ans de prison. Ils ont été pris pour cibles en raison de leur activité professionnelle et pour avoir exercé de manière légitime leur droit à la liberté d’expression. Les journalistes Musa Sheriff et Sainey M.K. Marenah ont comparu devant le tribunal de Banjul le 16 janvier. Ils ont été remis en liberté sous caution après avoir plaidé non coupables des charges de « communication de fausses informations dans l’intention de susciter la peur et d’alarmer la population » et de « complot en vue de commettre un crime ». Ces dispositions controversées du Code pénal, fréquemment utilisées contre des journalistes qui exercent leur droit à la liberté d’expression, prévoient des condamnations allant jusqu’à deux ans de prison. La prochaine audience est fixée au 21 janvier. Musa Sheriff et Sainey M.K. Marenah avaient été arrêtés le 13 janvier à Serekunda à la suite d’un article publié dans le journal gambien privé The Voice, le 9 décembre 2013. Cet article traitait de la défection des jeunes militants de l’Alliance pour la réorientation et la construction patriotiques (APRC), le parti au pouvoir, au profit du Parti démocratique unifié (UDP), formation politique (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.