Écrire Bahrein. La militante Zainab Al Khawaja condamnée de nouveau.

Action complémentaire sur l’AU 232/12, MDE 11/007/2014, 31 janvier 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 MARS 2014 Un tribunal pénal a condamné Zainab Al Khawaja, une militante bahreïnite, à quatre mois supplémentaires de prison pour « destruction de biens appartenant à l’État » dans le cadre de deux nouvelles affaires. Le 27 janvier,Zainab Al Khawaja, de nationalités bahreïnite et danoise, a été condamnée à quatre mois supplémentaires de prison par le tribunal pénal de première instance siégeant à Manama, la capitale, pour « destruction de biens appartenant à l’État ». Alors que ni son avocat ni elle n’ont assisté au procès, elle a été condamnée pour avoir déchiré des photographies du roi appartenant au ministère de l’Intérieur les 4 et 6 mai 2012. Une autre affaire la concernant doit être jugée à partir du 5 février. Elle a été inculpée d’« outrage à un policier » parce qu’elle avait défendu verbalement une autre prisonnière qu’un gardien avait insultée et humiliée le 22 juin 2013 au centre de détention pour femmes de Madinat Issa, au sud de Manama, où elles étaient détenues toutes les deux. Depuis le 27 février 2013, Zainab Al Khawaja a purgé plusieurs courtes peines d’emprisonnement dans le cadre de cinq autres affaires et devait être libérée le 20 février 2014. Les peines prononcées à son encontre par des tribunaux pénaux de première instance sont définitives. En effet, elle n’a pas interjeté appel devant des juridictions supérieures car elle considère que le système judiciaire bahreïnite est contrôlé par le gouvernement. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse