Écrire Des membres de la famille et des voisins d’Aurina Rodrigues Santana ...

... Rodson da Silva Rodrigues et Paulo Rodrigo Rodrigues Santana Braga AMR 19/016/2007 - AU 218/07 Aurina Rodrigues Santana, son mari Rodson da Silva Rodrigues et son fils Paulo Rodrigo Rodrigues Santana Braga ont été tués par balles le 14 août pendant leur sommeil, dans leur maison du quartier de Calabetão, dans la ville de Salvador (État de Bahia). On craint que leurs trois filles et des voisins qui ont été témoins de l’attaque ne soient en danger. Le mobile du triple meurtre serait, pense-t-on, la vengeance, car les victimes auraient fait état de tortures infligées à Paulo, dix-neuf ans, et à sa sœur, treize ans, par quatre membres de la police militaire. De nombreux sachets de drogue ont été trouvés près des corps, mais les voisins et les avocats qui représentent la famille pensent qu’ils ont été laissés là par les tueurs pour faire croire que les meurtres résultaient d’un désaccord entre bandes de trafiquants. Deux des filles d’Aurina, âgées de huit et quinze ans, ont témoigné que plusieurs hommes masqués étaient entrés dans la maison au cours de la nuit et avaient exécuté leurs proches pendant leur sommeil. Les deux fillettes et leur sœur de treize ans, qui n’était pas sur les lieux cette nuit-là, se sont cachées en lieu sûr, ainsi qu’un certain nombre de voisins : tous craignent de nouvelles attaques. Le 21 mai, quatre membres de la police militaire sont entrés dans la maison de cette famille, dans l’intention supposée d’y chercher des stupéfiants et des armes à feu. Ils ont frappé à coups de poing et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.