Écrire Russie. Quatre demandeurs d’asile risquent d’être extradés

Action complémentaire sur l’AU 271/13, EUR 46/020/2014, 7 mars 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 AVRIL 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. À la suite de décisions rendues par la Cour suprême de Russie, quatre demandeurs d’asile risquent toujours d’être extradés de la Russie vers le Kirghizistan, où ils courraient un véritable risque de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Le 25 février, la Cour suprême de Russie a décidé d’infirmer la décision prise en novembre 2013 par le tribunal municipal de Saint-Pétersbourg, qui annulait l’extradition de Mourodil Tadjibaïev vers le Kirghizistan. En outre, elle a ordonné l’extradition immédiate de cet homme, ce qui est une mesure sans précédent. Mourodil Tadjibaïev avait été libéré en novembre 2013, après que la juridiction inférieure avait annulé son extradition vers le Kirghizistan. Cependant, le parquet général avait fait appel de la décision devant la Cour suprême de Russie. Le 27 février, les avocats de Mourodil Tadjibaïev ont saisi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Le 28 février, celle-ci a ordonné des mesures conservatoires en vertu de l’article 39 de son règlement : les autorités russes ne doivent pas extrader ni expulser Mourodil Tadjibaïev contre son gré d’une quelconque autre manière vers le Kirghizistan en attendant qu’elle examine la requête. Le 25 février, la Cour suprême a confirmé la décision d’extrader Botir Tourgounov, prise en première instance. Le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.