Écrire )Arabie Saoudite. Des défenseurs des droits humains en grève de la faim:Dr Abdullah al-Hamid and Dr Mohammad al-Qahtani,

Action complémentaire sur l’AU 257/12, MDE 23/004/2014, 7 mars 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 AVRIL 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux éminents défenseurs saoudiens des droits humains mènent une grève de la faim depuis le 3 mars dernier pour protester contre la dégradation de leurs conditions de détention qui, associée à des problèmes de santé, met leur vie en danger. Ces hommes sont des prisonniers d’opinion. Le 9 mars 2013, Abdullah bin Hamid bin Ali al Hamid et Mohammad bin Fahad bin Muflih al Qahtani – cofondateurs de l’Association saoudienne des droits civils et politiques (ACPRA), ONG de défense des droits humains – ont été condamnés respectivement à 11 et 10 ans d’emprisonnement pour des charges liées à leurs activités militantes. La Cour d’appel a confirmé leurs peines en janvier 2014. Les deux hommes sont actuellement détenus à la prison d’Al Hair à Riyadh, la capitale du pays, et risquent de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Le 3 mars dernier, Abdullah bin Hamid bin Ali al Hamid a été déplacé vers un quartier de la prison où les normes d’hygiène sont insuffisantes et où il est autorisé de fumer à certains moments. Il a entamé une grève de la faim le jour même en signe de protestation. Cet homme a déjà été admis à l’hôpital auparavant, et il est à craindre que ses nouvelles conditions de détention aggravent son état de santé déjà fragile. Mohammad bin Fahad bin Muflih al Qahtani a été placé à (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir