Écrire Venezuela. Encore des morts au cours de manifestations

AU 51/14, AMR 53/007/2014, 7 mars 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 AVRIL 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les violents affrontements accompagnant la vague de manifestations qui a commencé début février ne donnent aucun signe d’apaisement et ont encore fait deux morts le 6 mars. Jusqu’à présent, le bilan officiel s’élève à 21 morts et plus de 300 blessés. Parmi les victimes figurent à la fois des civils manifestant pour ou contre le gouvernement et des membres des forces de sécurité. Plus de 1 300 personnes ont été arrêtées, mais la plupart ont été libérées sous caution. Acner Isaac López, membre de la Garde nationale du Venezuela, et José Gregorio Amaris sont les dernières victimes en date d’une recrudescence du nombre de personnes tuées ou blessées dans le cadre des manifestations qui touchent le pays depuis février. Ils auraient été abattus dans la municipalité de Sucre (État de Miranda) au cours d’un affrontement qui a eu lieu le 6 mars, lorsqu’un groupe de sympathisants du gouvernement circulant à moto a tenté de démonter un barrage routier installé par des manifestants de l’opposition. Ces homicides surviennent seulement quelques jours après que le président du Venezuela, Nicolás Maduro, et le président de l’Assemblée nationale, Diosdado Cabello, ont appelé tous les groupes progouvernementaux à intervenir pour mettre fin aux manifestations. Étant donné le contexte actuel de regain des violences et des clivages entre les groupes (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir