Écrire Koweït. Quatre bidun relâchés, trois autres maintenus en détention

Action complémentaire sur l’AU 47/14, MDE 17/002/2014, 10 mars 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 AVRIL 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Quatre des sept hommes issus de la population bidun (« apatride ») du Koweït arrêtés en février dernier ont été libérés sous caution le 10 mars. Les trois autres sont maintenus en détention et sont peut-être des prisonniers d’opinion. Le juge d’un tribunal général a ordonné la libération de Hussein Jabr, Youssef Matar, Ahmad Saad et Mushel Muteb en échange d’une caution s’élevant à 100 dinars koweïtiens (environ 255 euros). Ces quatre hommes ont été accusés de « rassemblement illégal » et risquent encore d’être jugés. Le même juge a prolongé la détention des trois autres militants bidun, Abdullah Atallah, Abdulhakim al Fadhli et son frère Abdulnasser al Fadhli. Ceux-ci doivent comparaître en justice le 17 mars prochain. Abdullah Abdullah a été appréhendé le 19 février 2014. Il est inculpé d’« outrage à l’émir », de « rassemblement illégal » et de « dégradation d’un bien appartenant à la police (voiture) ». Les frères al Fadhli ont été interpellés le 24 février dernier. Ils sont tous deux accusés d’avoir abîmé des véhicules de patrouilles de police et agressé des agents de sécurité. Abdulhakim al Fadhli est également inculpé d’« incitation à la rébellion » et son frère est accusé d’avoir « caché un fugitif ». Abdulhakim al Fadhli a expliqué avoir été battu et menacé de viol lors des quatre heures qui ont suivi son (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.