Écrire Venezuela. De nouvelles victimes au cours des manifestations.

Action complémentaire sur l’AU 51/14, AMR 53/008/2014, 11 mars 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 AVRIL 2014 Deux autres personnes ont trouvé la mort dans de violents affrontements alors que le mouvement de protestation se poursuit au Venezuela. Au total, 23 personnes sont décédées et le nombre de blessés continue d’augmenter. Le gouvernement doit impérativement faire comprendre de manière claire et sans équivoque que les droits humains doivent être respectés et que la violence ne sera pas tolérée. Les chefs de file de l’opposition doivent également demander à leurs partisans de ne pas se rendre coupables d’atteintes aux droits humains. Dans la soirée du 10 mars 2014, Daniel Tinoco, étudiant, a été abattu d’une balle dans le torse à San Cristobal, dans l’État de Táchira. Selon les médias, le jeune homme se trouvait avec beaucoup d’autres étudiants lorsque des groupes motorisés et armés favorables au gouvernement les ont attaqués. Deux autres manifestants, Gabriel Contreras et Nelson Salas, ont été blessés par balle. D’après certaines informations, la Garde nationale à San Cristobal utiliserait du gaz lacrymogène et des plombs de fusil pour faire fuir les manifestants installant des barricades. Dans la soirée du 9 mars, Giselle Rubilar Figueroa, ressortissante chilienne, a été abattue alors qu’elle nettoyait les débris d’une barricade près de chez elle à Mérida, dans l’ouest du pays. Le parquet a annoncé qu’une enquête serait menée à ce sujet. De violents affrontements perdurent entre les groupes pro- et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.