Écrire Corée du Sud. Demandez la libération du dirigeant syndical Kim Jungwoo

AU 56/14, ASA 25/002/2014, 14 mars 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 AVRIL 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Kim Jungwoo, dirigeant syndical, risque de voir sa peine d’emprisonnement prolongée en appel, le 4 avril. Il est détenu depuis juin 2013 pour avoir participé à des manifestations de soutien à des travailleurs licenciés et à leurs familles. Il doit être libéré mais on craint que la haute cour de Séoul n’alourdisse sa peine dans le cadre de la répression permanente que subissent les syndicalistes en Corée du Sud. Kim Jungwoo, ancien dirigeant de la Fédération coréenne des ouvriers de la métallurgie chez SsangYong Motor, a été arrêté le 10 juin 2013 alors qu’il tentait d’empêcher des fonctionnaires gouvernementaux de détruire des tentes montées dans le cadre d’un sit-in et un autel commémoratif à Séoul, la capitale. Les manifestants réclamaient la réintégration des travailleurs licenciés par SsangYong Motor en juin 2009 et rendaient hommage aux 24 ouvriers et membres de leurs familles qui s’étaient suicidés ou étaient morts de troubles liés au stress pendant la campagne de mobilisation. Ils avaient pourtant dûment averti les forces de l’ordre mais, malgré cela, la police a envoyé une notification interdisant la manifestation le 30 mai 2013. Le syndicat a formé un recours, sur lequel il n’avait pas encore été statué lorsque les fonctionnaires ont démantelé le site en juin 2013. Kim Jungwoo a été condamné à 10 mois d’emprisonnement (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.