Écrire Russie. Les militants pacifistes Svetlana Tchernova (f), Alexandre Lachmankine (h), Igor Titarenko (h), menacés de mort

AU 64/13, EUR 46/022/2014, 19 mars 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 AVRIL 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des militants de Samara, en Fédération de Russie, ont reçu des menaces de mort après avoir organisé une manifestation contre l’intervention militaire russe en Crimée. Le 2 mars, Svetlana Tchernova, Alexandre Lachmankine, Igor Titarenko et plusieurs autres militants pacifistes ont participé à une série de piquets individuels – forme de protestation qui, selon la législation russe, ne nécessite pas d’autorisation préalable – dans la ville de Samara, en Russie. À la suite de ces actions, ils ont reçu plusieurs menaces de mort émanant de membres d’un groupe en ligne intitulé « Anti-Maydan » (en référence aux récentes manifestations d’Euromaïdan à Kiev, en Ukraine). Ce groupe s’est servi de VKontakte, un équivalent russe de Facebook, pour publier des photos des manifestants en demandant aux utilisateurs de les aider à identifier leurs noms et leurs coordonnées, ainsi qu’à exercer une pression « physique et psychologique » sur eux. Par la suite, des informations personnelles concernant Svetlana Tchernova, Alexandre Lachmankine, Igor Titarenko et au moins deux autres protestataires ont été diffusées sur Internet, accompagnées de remarques menaçantes. « Les filles, arrachez-lui les os », indiquait une publication du 4 mars contenant une photo de l’appartement de Svetlana Tchernova et mentionnant son adresse. Bien que le groupe créé (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.