Écrire Azerbaïdjan. Les militants Tofig Yagublu et Ilgar Mammadov, emprisonnés pour avoir critiqué le gouvernement

AU 65/14, index : EUR 55/002/2014, 19 mars 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 AVRIL 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux militants azerbaïdjanais appartenant à l’opposition ont été condamnés à plusieurs années de prison sur des accusations forgées de toutes pièces, pour avoir simplement critiqué le gouvernement. Leurs avocats ont l’intention de faire appel de cette décision. Le 17 mars 2014, le tribunal de district de Shaki, dans le nord-ouest de l’Azerbaïdjan, a rendu son verdict concernant Tofig Yagublu et Ilgar Mammadov, deux prisonniers d’opinion arrêtés il y a plus d’un an pour être allés assister en observateurs à des émeutes dans la ville azerbaïdjanaise d’Ismailli. Ils ont respectivement été condamnés à cinq et sept ans de prison. Tofig Yagublu et Ilgar Mammadov étaient accusés d’avoir provoqué des émeutes antigouvernementales violentes les 23 et 24 janvier 2013 à Ismailli. Les habitants de cette ville étaient à l’époque descendus dans la rue à la suite de l’agression présumée d’un homme par le neveu du gouverneur local, pris d’un accès de rage après un léger accident de la circulation. Selon leurs avocats, aucun élément prouvant que Tofig Yagublu et Ilgar Mammadov aient commis un délit, ou aient incité d’autres personnes à en commettre un, n’a été présenté. Ces deux dirigeants politiques n’ont jamais prôné la violence ni incité à son usage. Tofig Yagublu et Ilgar Mammadov se sont rendus à Ismailli uniquement pour prendre la mesure (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir