Écrire Barbade. Deux hommes, Adrian Mottley and Jamar Headley, auraient été torturés

AU 69/14, AMR 15/001/2014, 21 mars 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 MAI 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux hommes soupçonnés de vol auraient été torturés par des policiers en garde à vue dans le district de Christ Church. Ils n’ont pas reçu de soins médicaux appropriés et restent sous la menace de nouveaux mauvais traitements. Le 17 mars 2014, vers 11 heures, Adrian Mottley et Jamar Headley se sont présentés d’eux-mêmes au poste de police de Hastings, dans le district de Christ Church, à la Barbade, après avoir appris que la police les recherchait en lien avec un vol dans une galerie de jeux vidéos. Les deux hommes étaient accompagnés de leur avocat, qui a indiqué que la bonne santé de ses clients avait été certifiée par un médecin juste avant leur garde à vue. Quatre heures plus tard, l’avocat a reçu un appel téléphonique d’Adrian Mottley lui demandant de venir de toute urgence. À son arrivée, l’avocat a vu qu’Adrian Mottley était en situation de détresse ; il avait la lèvre fendue et du vomi autour de la bouche. Peu après, il a perdu connaissance et de l’écume a commencé à sortir de sa bouche. L’avocat a demandé que des premiers soins lui soient prodigués, mais sa requête a été ignorée et Adrian Mottley a été traîné hors de la salle d’interrogatoire et menotté. Finalement, il a été montré à un médecin. Toutefois, au lieu d’être emmené à l’hôpital, il a été examiné rapidement par un généraliste, qui lui aurait prescrit des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir