Écrire Nigeria. Craintes au sujet deYusuf Siyaka Onimisi, disparu après avoir publié des tweets

AU 84/14, AFR 44/006/2014, 11 avril 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 MAI 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Yusuf Siyaka Onimisi a disparu depuis le 30 mars, date à laquelle il a publié sur Twitter des photos d’une tentative présumée d’évasion au quartier général du Service de sécurité de l’État, à Abuja (Nigeria). Vingt et un détenus ont trouvé la mort dans ces échauffourées. Si Yusuf Siyaka Onimisi est en détention, il risque d’être victime d’une exécution extrajudiciaire. Dimanche 30 mars avant 9 heures, des coups de feu ont retenti devant le quartier général du Service de sécurité de l’État, près de la résidence présidentielle à Abuja, la capitale nigériane. Yusuf Siyaka Onimisi, un ingénieur en électricité qui travaillait à proximité, a publié sur Twitter des photos des forces de sécurité en train de « se protéger des envahisseurs ». Entre 8 heures et midi, il a publié six photos des forces de sécurité, dont une sur laquelle « l’un des assaillants est saisi et abattu ». On est sans nouvelles de lui depuis cette date. Le porte-parole du président a signalé que des personnes détenues au quartier général du Service de sécurité de l’État avaient tenté de s’évader. Vingt et un détenus, qui sont soupçonnés d’appartenir à Boko Haram, auraient été tués pendant la tentative d’évasion. Bien que le Service de sécurité de l’État ait ouvert une enquête, le gouvernement n’a pas encore livré publiquement tous les détails de l’affaire. Amnesty International (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.