Écrire Swaziland. Thulani Maseko et Bhekithemba Makhubu de nouveau placés en détention pour des articles critiques

AU 86/14, AFR 55/001/14, 11 avril 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 MAI 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Au Swaziland, le 9 avril, Bhekithemba Makhubu, rédacteur en chef d’un magazine, et Thulani Maseko, avocat défenseur des droits humains, ont de nouveau été placés en détention à l’issue d’une procédure inique engagée à leur encontre. Ils avaient tous deux été relâchés le 6 avril, une juge de la Haute Cour ayant déclaré illégale leur précédente arrestation et détention. Ils avaient passé 20 jours en détention pour avoir critiqué un puissant représentant de l’État. L’avocat spécialisé dans la défense des droits humains Thulani Maseko et Bhekithemba Makhubu, rédacteur en chef du mensuel d’information The Nation, ont été arrêtés par la police les 17 et 18 mars respectivement. Le président de la Haute Cour Michael Ramodibedi avait émis des mandats d’arrêt à leur encontre en réaction à deux articles publiés dans The Nation. Les articles de Bhekithemba Makhubu et Thulani Maseko, parus dans les éditions des mois de février et mars du magazine, mettaient en doute l’indépendance et l’intégrité de la justice au Swaziland. Les deux hommes ont été inculpés d’atteinte à l’autorité de la justice. Les mandats d’arrêt étaient entachés d’irrégularités et les deux hommes ont été placés en détention après une procédure sommaire qui s’est déroulée devant le président de la Haute Cour. Leurs avocats n’ont pas été autorisés à présenter les éléments du dossier. Dans le cadre (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.