Écrire Haïti. Craintes pour la sécurité du défenseur des droits humains Pierre Espérance

AU 87/14, AMR 36/009/2014, 15 avril 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 MAI 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 2 avril, Pierre Espérance, éminent défenseur haïtien des droits humains, a reçu un courrier contenant une balle et des menaces de mort faisant référence à son travail. Amnesty International est inquiète pour sa sécurité et celle des autres défenseurs des droits humains en Haïti. Mercredi 2 avril, Pierre Espérance, directeur exécutif du Réseau national de défense des droits humains (RNDDH), l’une des principales organisations haïtiennes de défense des droits humains, a reçu une lettre de menaces au siège de celle-ci. Ce courrier contenait une balle de pistolet et accusait Pierre Espérance et le RNDDH de présenter de fausses informations visant à déstabiliser le gouvernement. Il mentionnait en outre l’attentat dont Pierre Espérance a été la cible en 1999, lors duquel il a failli être tué par des tirs d’hommes armés à Port-au-Prince, la capitale d’Haïti. La lettre se terminait par la phrase suivante : « En 99 nous t’avons manqué, cette fois tu n’y échapperas pas, arrête de dire des conneries. » Une plainte a été déposée le 9 avril auprès du parquet et il semble que la police judiciaire a ouvert une enquête. Au cours des derniers mois, le RNDDH a publié des rapports traitant de sujets aussi divers qu’un projet touristique ayant des incidences sur les habitants de l’Île-à-Vache ou le procès de l’ancien dictateur Jean-Claude Duvalier. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.