Écrire Honduras. Carlos Mejía, un professionnel hondurien des médias, tué chez lui

AU 92/14, AMR 37/005/2014, 17 avril 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 MAI 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Vendredi 11 avril, Carlos Mejía a été tué à l’arme blanche à son domicile, dans la municipalité d’El Progreso (Honduras). Il avait précédemment été la cible de menaces, en relation semble-t-il avec son travail sur des projets en faveur des droits humains et de la justice sociale. Carlos Hilario Mejía Orellana était le responsable du marketing de Radio Progreso, ainsi qu’un membre de l’Équipe de réflexion, d’investigation et de communication (ERIC). Radio Progreso et l’ERIC sont des projets de la Compagnie de Jésus, qui œuvrent à la promotion des droits humains et de la justice sociale au Honduras par le biais de l’information, de l’éducation et de la communication. Vendredi 11 avril dans la soirée, Carlos Mejía a été retrouvé mort à son domicile de la municipalité d’El Progreso (département de Yoro, au Honduras). Il avait reçu plusieurs coups de couteau. Après le coup d’État de 2009 au Honduras et les nombreux actes de harcèlement et menaces qui ont suivi, 18 membres de Radio Progreso ont bénéficié de mesures de protection accordées par la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH). Le 27 mai 2011, la CIDH a ordonné à l’État du Honduras de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la vie et l’intégrité physique de Carlos Mejía. Les autorités se sont cependant gardées jusqu’à présent d’enquêter sur les multiples (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir