Écrire Syrie. La situation d’un homme détenu ‘Ali Sayed al-Shihabi, toujours indéterminée

Action complémentaire sur l’AU 223/13, MDE 24/017/2014, 17 avril 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 MAI 2014 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ali Sayed al Shihabi, un réfugié palestinien vivant en Syrie qui a été arrêté en décembre 2012 puis soumis à une disparition forcée, est bien détenu par les autorités syriennes ; cette information a été confirmée. Cependant, on ignore toujours son lieu de détention et sa situation actuelle. Ali Sayed al Shihabi, professeur d’anglais, a disparu alors qu’il se rendait chez un ami dans le quartier d’al Zahira al Jadida, à Damas, le soir du 19 décembre 2012. Peu après, des sources non officielles au sein des forces de sécurité ont indiqué qu’il pourrait être détenu à la section 235 du Service de renseignement militaire (surnommée « section Palestine »). Cependant, lorsqu’une éminente personnalité palestinienne a écrit à un responsable des forces de sécurité, elle a reçu en octobre 2013 une réponse niant officiellement l’arrestation d’Ali Sayed al Shihabi, ce qui a renforcé les craintes pour sa sécurité. Amnesty International a récemment pris connaissance d’un rapport du Groupe de travail des Nations unies sur les disparitions forcées ou involontaires, qui contenait des informations fournies par le gouvernement syrien. Selon celles-ci, datées du 31 décembre 2013, Ali Sayed al Shihabi aurait été « arrêté sur la base de soupçons concernant ses activités et [ferait] encore l’objet d’une enquête menée par les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Fermez Guantánamo !

Cette prison de haute sécurité est devenue le symbole de violations massives de droits humains telles que la torture et les détentions illégales. Il est temps de la fermer : signez la pétition !