Écrire Chine. Abdukiram Abduveli, un prisonnier ouïghour en grève de la faim, gravement malade

AU 96/14, ASA 17/023/2014, 23 avril 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 JUIN 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Abdukiram Abduveli, chef religieux d’origine ouïghoure, mène une grève de la faim depuis mi-février dernier pour protester contre les cinq ans de prison supplémentaires qu’il doit purger. D’abord condamné à 12 ans d’emprisonnement, cet homme a vu sa peine prolongée à cinq occasions. Il est en détention depuis près de 24 ans. Il est en très mauvaise santé et a besoin de soins médicaux de toute urgence. Abdukiram Abduveli est détenu à la prison n° 3 du Xinjiang à Ürümqi, la capitale de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine. Ses proches ont pu le voir pour la dernière fois le 8 avril 2014. Ceux-ci ont indiqué qu’il menait une grève de la faim depuis mi-février dernier et qu’il avait été condamné à cinq ans de prison supplémentaires. Cet homme devait être libéré en juin prochain, et on ignore la raison de la prolongation de sa peine. Sa famille a également expliqué qu’il était en très mauvaise santé. Il a maigri et souffre de malnutrition, il a besoin d’un fauteuil roulant et n’a même pas la force de tenir un téléphone pendant plus de deux minutes. Plus tôt, ses proches ont appris qu’il souffrait d’un cancer des os. On ignore si cet homme reçoit les soins dont il a besoin. C’est la cinquième fois qu’Abdukiram Abduveli voit sa peine prolongée. Cet homme a été arrêté en 1990 et condamné à 12 ans de prison en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse