Écrire Brésil. Deux homicides doivent donner lieu a des enquêtes à Rio

AU 105/14, AMR 19/003/2014, 30 avril 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 JUIN 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un homme a été abattu lors d’une action de protestation dans la zone de Pavão-Pavãozinho, dans le quartier de Copacabana, à Rio de Janeiro le 22 avril 2014. La population manifestait en réaction à l’homicide d’un autre homme, survenu plus tôt ce jour-là pendant une opération de police dans cette favela (bidonville). Mardi 22 avril, Edilson Silva dos Santos, 27 ans, a reçu une balle dans la tête lors d’une manifestation dans la zone de Pavão-Pavãozinho à Copacabana. L’identité de l’auteur du coup de feu n’a pas été établie. Edilson Silva dos Santos et d’autres résidents participant à cette action de protestation n’étaient pas armés. Les membres de la police militaire qui assuraient le maintien de l’ordre lors de cette manifestation portaient quant à eux des armes à feu. Ce rassemblement était une réaction spontanée des résidents à la mort de Douglas Rafael Pereira da Silva, âgé de 26 ans, qui avait été retrouvé mort dans la cour d’un jardin d’enfants ce même jour. Les premières enquêtes indiquent qu’il est mort vers 1 heure du matin mardi 22 avril alors qu’une opération de police se déroulait dans le quartier. Des résidents ont affirmé qu’il avait été tué par la police. Plus tard ce jour-là, des policiers de l’unité de police pacificatrice (UPP) locale ont encerclé le jardin d’enfants où le corps de Douglas Rafael Pereira da Silva avait été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition