Écrire Mexique. Rubén Figueroa, Tomás González, Aurelio Montero Vásquez ont été frappés et des migrants arrêtés

AU 109/14, AMR 41/017/2014, 2 mai 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 JUIN 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des défenseurs des droits des migrants ont été blessés par des policiers et des membres des services d’immigration lors d’un coup de filet visant des étrangers en situation irrégulière dans la municipalité de Zapata, dans l’État de Tabasco (sud-est du Mexique). On ignore où se trouvent les migrants qui ont été appréhendés. Le 30 mars, Rubén Figueroa, le frère Tomás González et le frère Aurelio Montero Vásquez, des défenseurs des droits des migrants, ont signalé avoir été légèrement blessés par des représentants de l’Institut national des migrations (INM), des membres de la police fédérale et des policiers de l’État de Tabasco, au cours d’une opération visant à arrêter des migrants en situation irrégulière à Zapata. Selon certaines informations, des policiers ont frappé Rubén Figueroa et Aurelio Montero Vásquez au visage. Tomás González a fait une lourde chute après avoir été poussé par des représentants de l’INM. Ces événements sont survenus alors que Rubén Figueroa et Aurelio Montero Vásquez essayaient d’apporter nourriture et assistance humanitaire à un groupe de quelque 320 migrants en situation irrégulière, parmi lesquels se trouvaient des enfants et des femmes enceintes, qui avaient tenté de monter à bord d’un train de marchandises à destination du nord du pays. Lorsque les trois défenseurs des droits des migrants sont arrivés à Zapata, ils (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.