Écrire Russie. Sapiat Magomedova et Moussa Souslanov, des avocats du Daghestan, de nouveau menacés de mort

Action complémentaire sur l’AU 147/13, EUR 46/034/2014, 7 mai 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 JUIN 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux avocats de la République du Daghestan, dans le Caucase du Nord, en Russie, continuent de recevoir des menaces de mort liées au travail qu’ils effectuent sur une affaire de meurtre très médiatisée. Les autorités n’ont toujours pas enquêté sur les plaintes qu’ils ont déposées. Sapiat Magomedova et Moussa Souslanov, avocats originaires du Daghestan, font l’objet de menaces de mort de plus en plus violentes en raison de leur travail sur l’affaire de cinq hommes tués en mars 2012, dans laquelle des personnalités seraient impliquées. Le 3 mai 2014, un homme lié à ces personnes s’est rendu au bureau de Sapiat Magomedova et lui a adressé une menace à peine voilée : « Je ne voudrais pas qu’il t’arrive quelque chose. » Vers la mi-avril 2014, Sapiat Magomedova a publié un message sur la page Facebook du groupe « Mon Daghestan » (??? ????????), auquel un inconnu a répondu de façon anonyme qu’elle était trop « agitée » et qu’on l’aiderait à « trouver la paix ». Ce commentaire a été supprimé par l’administrateur de la page. Sapiat Magomedova a expliqué à Amnesty International qu’au moment où elle a publié ce message, ses collègues et elle ont appris par une source fiable et confidentielle qu’un tueur à gages avait été embauché pour les éliminer. Il s’agit des dernières menaces en date adressées à Sapiat Magomedova et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir