Écrire Azerbaïdjan. Des manifestants pacifiques condamnés à des peines de détention

AU 113/14, EUR 55/005/2014, 8 mai 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 JUIN 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Cinq militants arrêtés pour avoir participé à une manifestation pacifique ont été condamnés à des peines de détention administrative de 15 à 30 jours. Une de ces personnes aurait été torturée pendant sa garde à vue. Elle est également la seule à avoir été condamnée à une peine de 30 jours. Le 6 mai, plus de 150 personnes soutenant les militants du mouvement citoyen NIDA récemment condamnés se sont rassemblées devant le tribunal de Bakou chargé des crimes graves. Certaines ont crié des slogans de protestation après la lecture des jugements dans le tribunal. Des policiers en civil et en uniforme postés à l’extérieur ont alors recouru à la force pour disperser la foule. Sur des vidéos, on voit que des manifestants ont reçu des coups de poing et que des caméras ont été arrachées à des journalistes et jetées par terre. Au moins 26 personnes ont été traînées dans un fourgon et conduites à un poste de police situé à proximité. Certaines ont été libérées le jour même avec un avertissement et une amende, mais 17 militants ont été maintenus en garde à vue jusqu’au lendemain. Le 7 mai, le tribunal de district de Nassimi a prononcé des peines de détention au titre de l’article 298.2 du Code administratif (participation à un rassemblement non organisé dans le respect de la loi) : 30 jours pour Kemale Beneniarli, 20 pour Orkhan Eïoubzade et 15 pour Toural (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.