Écrire Ukraine. Deux captifs ont subi des mauvais traitements sur fond de troubles civils

AU 114/14, EUR 50/020/2014 8 mai 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 JUIN 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des séquences vidéo montrent deux hommes privés de liberté soumis à des mauvais traitements par des personnes armées dans le sud-est de l’Ukraine. On y voit un homme qui n’est manifestement pas un responsable de l’application des lois leur faire subir un interrogatoire. Cet épisode survient alors que les troubles civils dégénèrent et qu’un délitement de l’état de droit est à craindre. Mercredi 7 mai 2014, le site Internet d’Oleg Liachko, un politicien controversé, député au Parlement ukrainien et candidat à la présidentielle, a publié un rapport et des séquences vidéo de l’interrogatoire et des mauvais traitements infligés à deux personnes à l’intérieur d’une voiture, dans un aérodrome près de Marioupol semble-t-il. On peut voir les deux hommes capturés avec les mains attachées derrière le dos. Au début, ils semblent avoir un morceau de tissu enroulé autour de la tête, jusqu’à ce que la personne se chargeant de l’interrogatoire, certainement le politicien lui-même, ordonne qu’on leur découvre le visage. Quelqu’un déchire alors le tissu à l’aide d’un couteau. Un de ces hommes se présente comme Igor Khakmizianov, ancien ministre de la Défense de la République populaire autoproclamée de Donetsk. Il est assis presque nu, et on peut distinctement voir deux entailles sanglantes sur son corps. L’autre homme est habillé. Il s’avère, d’après ce que (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir