Écrire Trois membres de la Commission interecclésiastique ...

... Frank William Cayapur Delgado (h) ; Edward Mina Cuero (h) ; Yimi Armando Jansoy Muñoz (h) ; Isabelino Valencia (h),membre du Conseil communautaire de la vallée du fleuve Naya AMR 23/011/2008 - AU 83/08 Un groupe paramilitaire soutenu par l’armée, qui se présente sous le nom d’Aigles noirs, a envoyé des menaces de mort aux quatre hommes dont les noms figurent ci-dessus. Ces derniers sont des défenseurs des droits humains ; ils aident les communautés d’origine africaine de la vallée du fleuve Naya, qui sépare les départements du Cauca et du Valle del Cauca (ouest de la Colombie), à obtenir les titres de propriété des terres qu’elles cultivent. Ils courent un grave danger. Trois d’entre eux travaillent pour la Commission interecclésiastique Justice et paix, une organisation non gouvernementale de défense des droits humains. Isabelino Valencia est membre du Conseil communautaire de la vallée du fleuve Naya. Dans les régions peuplées d’Afro-Colombiens qui détiennent collectivement des terres, les conseils communautaires sont chargés de réglementer les affaires locales, notamment le contrôle des ressources. Le 24 mars à 19 heures, Isabelino Valencia a reçu un appel sur son téléphone portable ; son interlocuteur lui a déclaré : « On te suit. Attention à ce que tu dis. » Avant cet épisode, trois courriers de menaces de mort avaient été déposés à la maison où les membres de Justice et paix logeaient, dans la municipalité de San Francisco Naya (département du Valle del Cauca). Le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.