Écrire Pakistan. Zahid Baloch, un militant politique enlevé, risque d’être tué

AU 132/14, ASA/033/008/2014, 19 mai 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 JUIN 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Zahid Baloch, président de BSOA (Organisation des étudiants baloutches- Azad), a été enlevé à Quetta, au Baloutchistan, le 18 mars. Sa famille ignore ce qui lui est arrivé et où il se trouve. Il risque d’être maltraité, torturé, voire tué. Depuis quelques années, des centaines de militants ont subi le même sort dans cette province. Selon des témoins, Zahid Baloch a été enlevé sous la menace d’une arme dans le quartier de Satellite Town, à Quetta, au Baloutchistan, le 18 mars, par des membres du Corps de frontière, une force fédérale paramilitaire. Les autorités n’ont fourni aucune information et n’ont pas véritablement enquêté sur son enlèvement. Zahid Baloch est président de BSOA, organisation étudiante qui prône la séparation de la province du Baloutchistan de l’État du Pakistan. Le gouvernement pakistanais a interdit ce mouvement en mars 2013, au motif qu’il serait « impliqué dans des actes terroristes ». L’enlèvement de Zahid Baloch s’inscrit dans un contexte de multiplication des disparitions forcées dans la province du Baloutchistan, où des militants politiques, des défenseurs des droits humains, des journalistes, des avocats et des insurgés présumés baloutches ont été arrêtés par les forces de sécurité de l’État et n’ont pas reparu depuis. Dans tout le Baloutchistan, on a retrouvé les dépouilles de nombreuses personnes (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir