Écrire Pakistan. Rashid Rehman, un défenseur des droits humains, abattu à son bureau

AU 133/14, ASA 33/009/2014, 19 mai 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 JUIN 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’avocat Rashid Rehman, défenseur des droits humains de premier plan, a été tué par balles à Multan (Pakistan) le 7 mai. Cet assassinat est selon toute probabilité lié au fait qu’il assurait la défense de Junaid Hafeez, un professeur d’université poursuivi pour blasphème. Les autorités pakistanaises doivent déférer à la justice les auteurs présumés de ce meurtre et abandonner toutes les charges pesant contre Junaid Hafeez. Le militant des droits humains et avocat bien connu Rashid Rehman a été abattu le 7 mai à son bureau, à Multan, une ville de la province du Pendjab. Les faits se sont déroulés sous les yeux de ses confrères, et l’un de ses associés ainsi qu’un client ont été grièvement blessés lors de la fusillade. Selon un témoin, deux jeunes inconnus ont pénétré dans le bureau de Rashid Rehman, situé dans le bâtiment de la Commission des droits humains du Pakistan (HRCP), sur Kutcheri Road, une artère très passante, et ont fait feu à plusieurs reprises. Touché par cinq balles, l’avocat a succombé à ses blessures dans l’ambulance qui le conduisait à l’hôpital. Rashid Rehman travaillait avec la HRCP depuis plus de 20 ans. Il était coordonnateur de la Commission pour le Pendjab. En dépit des risques et des menaces, il avait accepté de défendre Junaid Hafeez. Ce professeur au département d’anglais de l’université Bahauddin Zakriya de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse