Écrire Inde. Des hommes sont menacés parce qu’ils affirment avoir été torturés

AU 138/14, ASA 20/014/2014, 22 mai 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 JUILLET 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux hommes et un adolescent qui ont été placés en détention le 15 avril et auraient été torturés par la police à Mumbai (Bombay), en Inde, affirment qu’ils sont en butte à des actes d’intimidation et à des menaces de représailles pour leur faire retirer leur plainte. Un autre homme détenu avec eux, qui aurait également été torturé, est mort trois jours plus tard. Dans la nuit du 15 avril, Agnelo Valdaris (25 ans), Sufiyan Khan (23 ans), un jeune homme âgé de 19 ans et un adolescent de 15 ans, ont été arrêtés par la police ferroviaire de Wadala, à Mumbai, parce qu’ils étaient soupçonnés d’être impliqués dans un vol qualifié. Sufiyan Khan et les deux autres personnes dont l’identité n’est pas dévoilée conformément à leurs souhaits ont déclaré dans des plaintes officielles que tous les quatre avaient été soumis à différentes formes de torture et de mauvais traitements : ils ont notamment été déshabillés, frappés à coups de ceinturons et de matraques sur les jambes et les fesses, et suspendus la tête en bas. Ils affirment qu’un policier a tenté de violer l’un d’entre eux à l’aide d’une matraque, et l’a contraint à s’uriner dessus. L’un des hommes a affirmé qu’il avait été forcé de pratiquer des fellations sur deux autres. D’après les plaintes, Agnelo Valdaris a été frappé par deux policiers à coups de ceinturons et de matraques pendant près de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir