Écrire Egypte. Des femmes emprisonnées pour des manifestations sur un campus( Abrar Al-Anany, Menatalla Moustafa, Yousra Elkhateeb)

Informations complémentaires sur l’AU 93/14, MDE 12/029/2014, 30 mai 2014 Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes. Les étudiantes Abrar Al Anany et Menatalla Moustafa, ainsi que l’enseignante Yousra Elkhateeb, ont été condamnées à des peines de prison le 21 mai pour avoir manifesté pacifiquement. Ces femmes sont des prisonnières d’opinion, détenues uniquement pour avoir exercé de manière pacifique leur droit à la liberté d’expression et de réunion. Le tribunal pénal d’Al Mansoura a condamné Abrar Al Anany et Menatalla Moustafa, âgées de 18 ans, à deux années de prison pour leur participation à une manifestation organisée à l’université d’Al Mansoura le 12 novembre 2013 qui s’est soldée par des violences. Yousra Elkhateeb, âgée de 21 ans, a quant à elle été condamnée à six années d’emprisonnement pour avoir participé à cette manifestation et à une autre datant du 29 octobre 2013, à laquelle ses avocats ont pourtant apporté la preuve qu’elle n’avait pas pris part. Le tribunal a déclaré ces trois femmes coupables d’avoir manifesté sans permission, d’appartenance à une organisation interdite employant des « méthodes terroristes », de « brutalité », d’agression sur des membres des forces de sécurité et de destruction de biens publics. Des témoins et des responsables de la sécurité de l’université avaient attesté qu’elles n’étaient pas impliquées dans les affrontements. Ces femmes n’étaient pas présentes au tribunal pour l’énoncé du verdict et n’en ont pris connaissance que quatre jours (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.