Écrire Thaïlande. La vie de responsables de village menacée

Action complémentaire sur l’AU 130/14, ASA 39/009/2014, 2 juin 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 JUILLET 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Selon certaines sources, des tueurs professionnels auraient été engagés pour attaquer et potentiellement assassiner six hommes et deux femmes liés à l’organisation Khon Rak Ban Koed dans le district de Wangsaphung (nord-est de la Thaïlande). Depuis que les allégations de nouvelles attaques prévues ont émergé, les villageois craignent pour leur sécurité et ont signalé des manœuvres d’intimidation persistantes. Le 31 mai, cinq ou six hommes armés dont l’identité reste inconnue se sont placés entre des hévéas faisant face à la maison d’une responsable du village de Nanongbong. Dans la soirée du 1er juin, des coups de feu provenant de derrière cette maison ont été entendus. Le 31 mai, un pick-up noir a parcouru le village de Fakhuay. Amnesty International est vivement préoccupée par la sécurité des 700 habitants du village de Nanongbong, dans le nord-est de la Thaïlande, depuis une attaque menée le 15 mai par une centaine d’hommes armés non identifiés. Lors de cet épisode, certains villageois ont été agressés et détenus pendant environ six heures. Il semblerait que l’attaque soit liée à l’opposition au projet d’expansion d’une mine d’or locale. Parmi les personnes détenues figuraient les dirigeants de l’organisation Khon Rak Ban Koed (Peuple qui conserve la patrie), qui examine l’impact du projet de mine (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.