Écrire Arabie Saoudite. Peine de mort pour Ali Mohammed Baqir al Nimr, un militant mineur

AU 143/14, MDE 23/014/2014, 4 juin 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 JUILLET 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Une juridiction saoudienne a condamné à mort un militant chiite pour des infractions qu’il est accusé d’avoir commises à l’âge de 17 ans. Le jeune homme affirme avoir été soumis à des actes de torture et d’autres mauvais traitements visant à le faire « avouer », mais ses allégations n’ont pas été examinées. Il n’a pas été autorisé à s’entretenir avec son avocat. Ali Mohammed Baqir al Nimr a été condamné à mort le 27 mai par le Tribunal pénal spécial de Djedda, qui l’a notamment déclaré coupable de participation à des manifestations contre le gouvernement, d’attaque à l’encontre des forces de sécurité, de détention d’une mitrailleuse et de vol à main armée. La cour semble avoir fondé sa décision sur des « aveux » signés qu’Ali al Nimr affirme qu’on lui a extorqués sous la torture et au moyen d’autres formes de mauvais traitements ; elle a refusé d’examiner ses allégations. Ali al Nimr a été arrêté le 14 février 2012, à l’âge de 17 ans, et conduit à la prison de la Direction générale des enquêtes à Dammam, dans la province de l’Est. Il n’a pas été autorisé à s’entretenir avec son avocat et aurait été soumis par des agents de ce service à des actes de torture et d’autres mauvais traitements visant à le faire signer des « aveux ». Il a été transféré dans un centre de réinsertion pour mineurs (Dar al Mulahaza), puis ramené à la prison de la Direction (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.