Écrire Slovaquie. Anzor Tchentiev,un tchétchène, risque d’être extradé vers la Russie

AU 146/14, EUR 72/002/2014, 9 juin 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 21 JUILLET 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Anzor Tchentiev, un Tchétchène ayant demandé l’asile en Slovaquie, risque d’être extradé sous peu vers la Russie. Si tel est le cas, il risque de subir des actes de torture et un procès inique. Les autorités russes auraient engagé des poursuites pénales à l’encontre d’Anzor Tchentiev pour des infractions liées au terrorisme. Cet homme a demandé l’asile en Slovaquie après être arrivé dans ce pays, il y a plusieurs années. Selon son avocat, il a été incarcéré à la suite d’une demande d’extradition formulée par les autorités russes et a passé près de neuf ans en détention provisoire. Anzor Tchentiev a tenté d’obtenir l’asile et de ne pas être extradé pendant près de neuf ans mais il a soudainement retiré sa demande en janvier 2014 et a indiqué au ministre slovaque de la Justice qu’il souhaitait être renvoyé en Russie. Il a aussi contacté la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) afin qu’elle lève les mesures provisoires qui avaient été prises dans cette affaire. Amnesty International pense qu’Anzor Tchentiev a peut-être formulé ces requêtes sous la contrainte. Depuis lors, les autorités slovaques ont engagé une procédure d’extradition. Le 3 juin 2014, Anzor Tchentiev a déposé une nouvelle demande d’asile en Slovaquie et, par l’intermédiaire de son avocat, il a sollicité de nouvelles mesures provisoires auprès de la CEDH au motif (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.