Écrire Emirats Arabes Unis. Des prisonniers d’opinion maltraités

AU 149/14, MDE 25/013/2014, 12 juin 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 JUILLET 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Au moins 10 prisonniers d’opinion sont victimes de mauvais traitements à la prison d’Al Razeen, aux Émirats arabes unis, où les conditions de vie s’aggravent. Amnesty International craint que la santé mentale et physique de ces personnes soit compromise. Au moins 10 prisonniers d’opinion, détenus avec plus de 50 prisonniers politiques à la prison d’Al Razeen, à Abou Dhabi, sont victimes de mauvais traitements tandis que les conditions carcérales empirent. Ceux-ci ont été déclarés coupables à l’issue de procès iniques. Parmi eux figurent Mahmoud al Jaidah, médecin qatari, ainsi que neuf hommes emprisonnés à l’issue du procès collectif des « 94 Émiriens », militants en faveur de la réforme et détracteurs du gouvernement, à savoir : Mohammed al Roken et Mohammed al Mansoori, avocats spécialistes des droits humains ; Saleh Mohammed al Dhufairi, ancien enseignant ; Hussain Ali al Najjar al Hammadi, enseignant ; Ahmed al Zaabi, ancien juge ; Sultan Kayed Mohammed al Qassimi, fondateur de l’université d’Ittihad ; Khalifa al Nuaimi et Abdulla al Hajri, étudiants ; et Ali Hussain al Hammadi. Les gardiens de prison fouillent régulièrement les cellules, frappent les prisonniers et confisquent leurs effets personnels, y compris leurs vêtements, leurs articles de toilette et leurs carnets. Au moins un prisonnier a été battu pour (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse