Écrire Colombie. Des paysans menacés, un responsable blessé par balle

AU 154/14, AMR 23/023/2014, 16 juin 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 JUILLET 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un employé d’une entreprise affirmant posséder l’exploitation agricole La Europa, dans le nord de la Colombie, a tiré sur Andrés Narvaéz Reyes, un responsable des paysans vivant dans cette exploitation. Le 12 juin 2014, Andrés Narvaéz Reyes, vice-président de l’Association des paysans de la Europa, dans le département de Sucre, a été menacé et visé par des coups de feu tirés par le contremaître de l’entreprise qui affirme posséder le terrain sur lequel est situé La Europa. Celui-ci s’est plaint du portail que les agriculteurs ont récemment installé à l’entrée de l’exploitation pour leur sécurité. Il a alors dit : « C’est quoi ton problème, petite tapette de paysan débile ? Je vais te tuer. » Il a ensuite sorti une arme à feu et tiré sur Andrés Narvaéz Reyes, qui a été touché quatre fois et a dû être conduit à l’hôpital. En mars 2013, l’Association des paysans de La Europa – qui fait partie de la branche du département de Sucre du Mouvement national des victimes de crimes d’État (MOVICE) à Sincelejo, dans le nord de la Colombie – a formulé une demande de restitution de terres concernant La Europa. Ils espèrent obtenir prochainement un verdict en leur faveur. Jusqu’ici, les paysans de cette exploitation, qui font fréquemment l’objet de menaces de mort et d’agressions, ont réclamé en vain des mesures de protection collectives au gouvernement (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse