Écrire Mexique. Jorge Arzave Orihuela de nouveau menacé par téléphone.

Action complémentaire sur l’AU 184/13 AMR 41/022/2014, 17 juin 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 JUILLET 2014 Le défenseur des droits humains Jorge Arzave Orihuela a reçu un nouvel appel de menaces à son domicile de Lomas de San Francisco Tepojaco, dans l’État de Mexico. Sa famille et lui sont en danger. Le 13 juin, Jorge Arzave Orihuela a de nouveau été menacé au téléphone, par un homme qui s’est présenté comme membre d’une organisation criminelle bien connue. Son interlocuteur lui a dit que la veille on était « venu lui rendre “visite“ », qu’on avait pris des photos de lui et qu’on allait l’« enlever ». Il en a informé les autorités, sans pour autant porter plainte car les plaintes précédentes n’ont débouché sur aucune enquête officielle effective. Quelques heures avant de recevoir cet appel, Jorge Arzave Orihuela avait discuté de mesures de protection avec des représentants du défenseur des droits humains fédéral et du Mécanisme pour la protection des journalistes mais, comme son cas était jugé non urgent, de nouvelles mesures plus efficaces n’avaient pas encore été décidées. Les menaces téléphoniques pourraient être liées à l’action que mène Jorge Arzave Orihuela, avec d’autres habitants de Lomas de San Francisco Tepojaco, pour promouvoir le droit à un logement convenable. Le 10 juin il a été informé par un tribunal administratif fédéral que la maire avait été condamnée au versement d’une amende pour ne pas avoir respecté ses obligations légales de fournir certains services, notamment l’eau, à cette population. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.