Écrire Jayaprakash Sittampalam Tissainayagam (h), journaliste

ASA 37/016/2008 - AU 88/08 Le journaliste Jayaprakash Sittampalam Tissainayagam est détenu au centre de détention du Service d’enquête sur le terrorisme (TID) à Colombo depuis le 7 mars. Les autorités affirment qu’il est soupçonné de faire partie d’un groupe armé, les Tigres libérateurs de l’Eelam tamoul (LTTE). Cependant, il n’a été inculpé d’aucune infraction, et Amnesty International estime que son maintien en détention est arbitraire. De plus, il risque de perdre la vue s’il ne reçoit pas le traitement médical spécialisé dont il a besoin pour soigner ses graves troubles oculaires. Le 7 mars, Jayaprakash Sittampalam Tissainayagam a été arrêté après avoir demandé des renseignements au TID au sujet de l’arrestation, la veille, de son collègue V. Jasikaren et de l’épouse de ce dernier. Aucun mandat n’a été présenté à Jayaprakash Sittampalam Tissainayagam lors de son arrestation, comme l’exigent les règlements d’exception en vigueur à Sri Lanka. Par ailleurs, les garanties de procédure définies par les directives présidentielles sri-lankaises, telles que la présentation d’un document indiquant les détails de l’arrestation aux proches du détenu, n’ont pas été respectées. Jayaprakash Sittampalam Tissainayagam souffre d’une affection oculaire qui l’a contraint à subir des opérations consistant à recoller ses rétines. Un stress important ou une exposition à une forte luminosité risque de provoquer une rechute de sa maladie, qui pourrait entraîner sa cécité. Amnesty International ignore s’il a reçu les soins médicaux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.