Écrire Tadjikistan. Un doctorant, Alexander Sodiqov, arrêté et détenu au secret

AU 157/14, EUR 60/003/2014, 19 juin 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 31 JUILLET 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Alexander Sodiqov, ressortissant tadjik ayant le statut de résident au Canada, a été arrêté le 16 juin dans l’est du Tadjikistan, alors qu’il menait des recherches dans le cadre universitaire. Amnesty International est inquiète pour sa sécurité et craint qu’il ne soit soumis à la torture ou à d’autres formes de mauvais traitements. Alexander Sodiqov, qui vit au Canada, a été arrêté le 16 juin par deux agents du Comité de sûreté de l’État à Khorog, capitale de la région autonome du Haut-Badakhchan, située dans l’est du Tadjikistan. On est sans nouvelles de lui depuis qu’il a téléphoné à sa femme le 16 juin à 21 h 30, heure locale. Il ne lui a pas dit où il était détenu. Il ne s’est plus manifesté depuis cette date. À la connaissance d’Amnesty International, il n’a pas pu contacter d’avocat. Alexander Sodiqov est un doctorant de l’université de Toronto. Il menait des recherches dans le cadre d’un projet financé par le Conseil britannique pour la recherche économique et sociale et intitulé « Puissances émergentes et gestion des conflits en Asie centrale », auquel participent les universités d’Exeter et de Newcastle. Il a été arrêté alors qu’il interviewait, dans ce cadre, Alim Sherzamonov, militant de la société civile et dirigeant adjoint du Parti social-démocrate de la région autonome du Haut-Badakhchan. Le 17 juin, des policiers se (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.