Écrire Cuba. Le journaliste Roberto de Jesús Guerra Pérez menacé et agressé

AU 159/14, AMR 25/001/2014, 20 juin 2014 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 14 AOÛT 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Roberto de Jesús Guerra Pérez, directeur de l’agence de presse indépendante Hablemos Press, a reçu des appels téléphoniques de menace et a été agressé dans les rues de La Havane, la capitale. Il pense que les autorités cubaines tentent ainsi de le dissuader de poursuivre ses activités journalistiques. Roberto de Jesús Guerra Pérez, fondateur et directeur de l’agence de presse indépendante Hablemos Press (« Parlons presse ») a reçu plusieurs appels téléphoniques de menace depuis le 6 juin. Différents hommes l’ont appelé sur son téléphone portable et sur la ligne fixe de son domicile, qui est aussi le siège de Hablemos Press, et ont menacé de le tuer. Le 11 juin peu après 11 heures du matin, Roberto de Jesús Guerra Pérez se rendait à pied à l’ambassade de la République tchèque afin d’accéder à Internet. Il se trouvait dans le quartier de la Plaza de la Revolución, dans le centre de La Havane. Attaqué soudainement par un inconnu qui lui a asséné des coups de pied et de poing, il a eu le nez cassé et des ecchymoses sur tout le corps. Alors qu’il recevait des coups, quatre hommes sont arrivés sur deux motos semblables à celles qui équipent généralement les agents du Département de la sûreté de l’État et se sont arrêtés à sa hauteur. Selon Roberto de Jesús Guerra Pérez, l’un des hommes a dit : « Allez, ça suffit. » Ils ont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.