Écrire Mexique. Le responsable communautaire Marco Antonio Suástegui Muñoz arrêté et battu

AU 160/14, AMR 41/023/2014, 23 juin 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 AOÛT 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Un responsable d’une association locale qui s’oppose à la construction du barrage de La Parota, près d’Acapulco, dans l’État de Guerrero, a été arrêté le 17 juin dernier et aurait été battu et menacé en détention. Il n’a pas le droit de consulter son avocat et risque d’être à nouveau victime de mauvais traitements. Le 17 juin 2014, Marco Antonio Suástegui Muñoz, responsable du Conseil des fermes communales et des communautés opposées à La Parota (CECOP), a été appréhendé dans le quartier de Bora Bora à Acapulco, dans l’État de Guerrero, par des agents de la police judiciaire du bureau du procureur général de cet État. La CECOP est une association locale opposée à la construction du barrage de La Parota sur le fleuve Papagayo, à 30 kilomètres à l’extérieur d’Acapulco. Marco Antonio Suástegui Muñoz aurait été interpellé sur la base d’un mandat d’arrêt pour vol avec violence et tentative de meurtre. La détention et les poursuites dont il fait l’objet sont peut-être motivées par des raisons politiques visant à affaiblir l’opposition au barrage. Selon les informations dont nous disposons, cet homme a été arrêté au cours d’une importante opération policière, et a ensuite été battu et menacé alors qu’on l’emmenait dans une prison d’Acapulco. Plus tard le même jour, il a été transféré, apparemment sans aucune justification légale, vers une prison (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.