Écrire Etats-Unis. Disparité des condamnations dans une affaire où tous les accusés encouraient la peine de mort (Shane Kormondy).

AU 162/14, AMR 51/039/2014, 23 juin 2014 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 4 AOÛT 2014 Shane Kormondy, un homme emprisonné en Floride qui a épuisé ses voies de recours ordinaires, tente d’obtenir la commutation de sa condamnation à mort en réclusion à perpétuité, peine que purgent ses deux co-accusés. Des doutes persistent quant à l’identité de celui qui a tiré sur la victime du meurtre. Gary McAdams a été abattu et Cecilia McAdams a été violée, mais a survécu, lors d’un cambriolage chez eux à Pensacola le 11 juillet 1993. Trois hommes ont été inculpés pour ces faits. Le ministère public avait l’intention de requérir la peine de mort contre tous les accusés. Ceux-ci ont été jugés séparément en 1994. Le procès de Curtis Buffkin, âgé de 23 ans au moment du crime, a eu lieu en premier. Le procureur l’a décrit comme le « meneur » qui « devait tenir l’arme » et « a pris le contrôle total de ses complices ». Cependant, durant les délibérations du jury, lorsqu’il est apparu que ce dernier pourrait ne pas conclure à un assassinat, le ministère public a accepté une négociation de la peine au terme de laquelle Curtis Buffkin a évité une condamnation à mort en échange de son témoignage contre ses deux co-accusés. James Hazen, qui avait 21 ans au moment du crime, a été condamné à mort. Cette condamnation a été ramenée à une peine de réclusion à perpétuité par la cour suprême de Floride au motif qu’il était moins coupable que Curtis Buffkin, condamné à la perpétuité. Le troisième accusé, Johnny Shane Kormondy, également âgé de 21 ans (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition