Écrire May Membriri Vecina (f), ressortissante philippine, 28 ans

MDE 17/001/2008 - AU 87/08 May Membriri Vecina, employée de maison philippine condamnée à mort, a vu sa peine confirmée le 1er avril par la Cour de Cassation koweitienne. Cette condamnation doit maintenant être soumise au chef de l’État, l’émir Sheikh Sabah al Ahmed al Jaber al Sabah, aux fins de ratification. L’exécution de May Membriri Vecina pourrait avoir lieu dans moins d’un mois. May Membriri Vecina a été reconnue coupable du meurtre du plus jeune enfant de son employeur, tué le 6 janvier 2007. Selon des informations relayées par les médias, elle s’était disputée avec son patron avant l’attaque qui aurait été fatale à l’enfant. Elle a également essayé de tuer ses autres enfants, mais ceux-ci se sont enfuis pour se protéger. May Membriri Vecina, mère de deux enfants, a tenté de s’échapper en sautant du deuxième étage de la maison de ses employeurs. D’après des informations relayées par l’agence de presse Associated Press, son avocat koweitien a affirmé que l’épouse de son patron l’avait insultée devant d’autres personnes juste avant l’agression. Il a déclaré que sa cliente était « temporairement en état de démence » au moment des faits. Amnesty International ignore si May Membriri Vecina a été soumise à un examen psychologique avant son procès. Elle a été condamnée à mort par la Cour d’assises le 24 juillet 2007. La Cour d’appel a confirmé sa peine le 26 septembre de la même année. INFORMATIONS GÉNÉRALES Les travailleurs immigrés, qui forment une partie importante de la main-d’œuvre du Koweït, sont victimes de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.